Le cheval a façonné l’histoire du continent asiatique. En Inde, les cavaliers Sikhs et les guerriers Rajpoutes les adulent aujourd’hui en reconnaissance à leur bravoure au combat au temps des envahisseurs Moghols. En Mongolie les courses d’endurance des steppes nous replongent au temps des redoutables cavaliers de Gengis Khan. En Indonésie, sur l’île de Sumba, des joutes équestres perdurent encore afin de réguler les tensions claniques. Mais le cheval à aussi permis de développer le commerce comme sur la mythique route dite du « thé et des chevaux » qui durant des siècles permit aux tibétains et aux chinois de commercer.
    Le cheval est aussi une source d’inspiration et un sport. Au Japon, au VIe siècle fût inventé le yabusame, une discipline de cavaliers archers spectaculaire. Dans les métropoles asiatiques les courses de chevaux ou de polo, développées par les
    britanniques, se déroulent dans les prestigieux hippodromes pour le plus grand bonheur des stratèges. En Ouzbékistan les jeux moyen-âgeux du Bouzkachi, importés de Perse sont restés inchangés depuis des siècles.
    Cet ouvrage est une invitation à la découverte de ce  » patrimoine  » humain et équestre sur un continent en plein développement, mais aussi aux traditions équestres séculaires et encore bien vivantes. Un témoignage photographique exceptionnel et unique à travers 12 reportages instructifs et passionnants !

    Parution Octobre 2013