Le long de la mer rouge, le littoral sablonneux écrasé de soleil est rapidement dominé par un relief escarpé culminant à plus de 3500 mètres : le massif du Haraz. Sur ces hauts plateaux, des montagnards farouchement libres et indépendants défendent un mode de vie médiéval que le monde moderne effleure à peine. Perchées au sommet de pitons rocheux, des citadelles semblent défier les cieux. Autrefois, étape caravanière du royaume himyaride, le Haraz fut le bastion de la dynastie des Sulayhides qui s’établit au Yémen en 1037. Puis au XVIIe et au XIXe siècle, il fut occupé par les turcs et devint une place forte de l’occupation ottomane. Aujourd’hui cette région exceptionnelle reste à découvrir.

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.