A l’approche du désert aride du Karakoum, au cœur de l’Ouzbékistan, la fascinante citée de Khiva semble jaillir enfin dans un paysage austère et rude. Le fils de Noé, Sem, découvrit alors un puits en ce lieu de perdition. L’irrigation de la région dès le IIème siècle avant J.C, permit à la citée de se développer et devint alors une étape importante sur la route de la soie. Perses, Grecs, Arabes, Mongols, Ouzbeks contribuèrent à maintenir jusqu’à aujourd’hui cette citée aujourd’hui parfaitement restaurée.

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.