Les Tamouls furent recrutés en Malaisie durant la colonisation britannique afin de répondre à un besoin de main d’œuvre, notamment dans les plantations de thé du Nord du pays. Fidèles à leur culture et à leurs traditions, ils respectent scrupuleusement leur calendrier religieux. Thaipusam est un rite de pénitence hindou célébré le dixième mois du calendrier lunaire par la communauté tamoul. La pénitence passe par une purification de l’âme et du corps. Le jeûne et mortification du corps sont nécessaires à l’expiation des fautes commises. L’implant d’aiguilles et de crochets, symbolise le vœu de silence ainsi que la victoire du bien sur le mal. Cette ferveur collective atteint son paroxysme dans les grottes sacrée de Batu dans les environ de la capitale : Kuala Lumpur. Certaines années, on recense près d’un million de fidèles et de curieux à ces célébrations.

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.