Un type de tir à l’arc pratiqué à cheval, le yabusame, est apparu au Japon au VIème siècle afin de perfectionner la discipline et la concentration des guerriers, alors déclinantes. Chaque année au début du printemps, aux abords des temples et des sanctuaires sacrés de l’archipel, ces compétitions sont organisées pour le plus grand bonheur des spectateurs. Le yabusame du sanctuaire shintoïste Fuji Omuro Sengen Jinja, attire les meilleurs cavaliers-archers de l’archipel pour une démonstration d’habileté et de prouesses, dans la plus pure tradition japonaise. Une plongée dans une époque révolue pour un événement exceptionnel !

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.