Avec 55 000 kilomètres de côtes, l’archipel indonésien est un important producteur de sel avec 60 000 hectares de fermes salines dont les plus importantes se trouvent sur l’île de Sumbawa, dans l’archipel de la Sonde. Tandis que les agriculteurs sont victimes du réchauffement climatique, l’exploitation du sel bénéficie de ce facteur favorable tant que les pluies se maintiennent à un niveau stable. D’après le Ministère des Affaires Maritimes, la consommation nationale est en constante évolution tant dans le secteur industriel que ménager, et le pays, faute d’investisseurs, semble peiner à faire évoluer une production artisanale vers une production industrielle d’envergure. Un défit que s’engage à relever la politique actuelle de développement mais que contestent les organisations de protection de l’environnement, craignant une catastrophe écologique par l’extension considérable des salines, un paysage remodelé et une technique d’extraction industrielle très polluante.

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.