Sur les hauts plateaux himalayens, perchés sur des pics vertigineux, les moines bouddhistes ont érigé des monastères le long de la vallée de l’Indus comme pour mieux s’approcher des cieux. Dans un grand isolement propice à la méditation, les moines ont ainsi préservé l’essence de leur religion profondément ancrée dans la culture ladakhi.

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.