Du Royaume de Pagan (849-1287) à l’origine de l’actuel état birman, ont survécu à ce jour plus de 2000 temples et 4000 pagodes. 55 rois successifs ont régné dans la région entre le III ème siècle avant J-C et la fin du XIII ème siècle. De nombreuses influences extérieures, le bouddhiste Theravada de Ceylan particulièrement, mais aussi chinoises, mongoles, khmères et Môn, ont donné à ce site une architecture sans égal et d’une grande originalité tant par la forme extérieure de ses monument que par ses détails architecturaux.
    Mais c’est le roi Anawratha, 42ème monarque de Pagan (1044-1077) qui fut le véritable unificateur du royaume birman. Il mit un terme à l’invasion khmère et rapporta de ses campagnes de nombreuses reliques de Bouddha. Commenca alors un vaste programme de construction de temples, pagodes et sanctuaires, dont la plupart ont survécu à ce jour. Ce site archéologique majeur, très peu visité, reste un lieu unique tant par son atmosphère que par son ampleur et la qualité de ses vestiges.

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.