La capitale de la dynastie de Mrauk-U (1430 – 1784), appelée royaume de Rakhine, est située au cœur de la province de l’Arakan. Plaque tournante du commerce maritime de la région, Mrauk-U était une étape importante pour les navires marchands qui sillonnaient autrefois le golfe du Bengale. Dotée d’une importante flotte, elle avait noué des relations commerciales avec le Portugal, les Pays-Bas, l’Arabie, la Perse et l’Inde. Elle échangeait notamment du riz, du coton, des rubis, des éléphants, des chevaux, des esclaves, de l’ivoire, des cauris et des épices. Au milieu du XVIe siècle, à l’âge d’or du royaume, le roi Minbin régnait en maitre sur la région et la ville comptait jusqu’à 120.000 habitants. Profondément bouddhistes, les différents rois construisirent sur chaque colline des pagodes rattachées aux monastères, dont beaucoup subsistent aujourd’hui. Afin de se protéger des envahisseurs, on construisit une muraille reliant les pagodes entre elles ceinturant ainsi la ville. Le site, pourtant convoité, ne fût jamais envahi par les puissances étrangères mais fût finalement pris par les birmans en 1784. Reportage sur un des sites archéologiques les plus importants d’Asie du Sud-est, pourtant méconnu…

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.