La ville de Mandalay, de part sa proximité avec d’anciennes villes royales (Sagaing, Amarapura et Inwa), s’est spécialisée dans la tradition ancestrale du travail de l’or. Dans une cinquantaine d’ateliers des ouvriers passent des journées entières à battre le métal précieux avec un maillet afin d’obtenir une feuille d’environ 1,25 millième de millimètre d’épaisseur. Celles-ci sont destinées à recouvrir les pagodes, statues du Bouddha et autres objets sacrés du pays.
    A 500 kilomètres de là , le rocher d’or de Kyaiktiyo est un lieu fascinant et magique. En équilibre sur un promontoire se tient un énorme rocher doré par des millions de feuilles d’or collées par les pèlerins depuis les temps anciens dans une ambiance de profond recueillement. Selon la légende, ce rocher en équilibre précaire, semblant défier les lois de la gravité, aurait été construit du vivant de Bouddha, sur un de ses cheveux. Un des lieux les plus sacrés du pays, chargé d’une spiritualité toute birmane.

    Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.