Madagascar
Sainte Marie, l'ile aux pirates

Sainte Marie, l’ile aux pirates

En 1664, Louis XIV et Colbert fondent la compagnie des Indes Orientales, pour attirer de nouveaux capitaux afin de favoriser l’établissement de comptoirs dans l’océan indien. Ce commerce florissant attise la convoitise des pirates. Au XVIIe et XVIIIe siècle, la petite ile de Sainte-Marie va servir de base de repli pour des aventuriers venus du...
Une riziculture millénaire

Une riziculture millénaire

La culture du riz, d’origine asiatique, est apparue en Afrique de l’Ouest, il y a environ 4000 ans. À Madagascar, on cultive principalement l’espèce Oryza sativa (originaire d’Asie), sans doute depuis le début de l’occupation humaine de l’ile. Le riz joue un rôle primordial dans la vie malgache, où il reste l’aliment de base. Il...
La vannerie, l'art des femmes

La vannerie, l’art des femmes

Activité essentiellement féminine, la confection d’objets en fibres végétales tressées ou tissées constitue l’une des richesses de l’artisanat malgache. Les matériaux utilisés ainsi que les styles, motifs et formes varient selon les régions. Une multitude d’objets utilitaires sont fabriqués dans toute l’ile à partir de fibres végétales. La préparation de la matière première est souvent...
Portraits Vezos

Portraits Vezos

Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.
Modélisme naval

Modélisme naval

Texte (1000 – 1500 mots) et reportage photo complet, sur demande.
Zébus et pasteurs semi-nomades Baras

Zébus et pasteurs semi-nomades Baras

Le boeuf à bosse, ou zébu (omby) fut importé d’Afrique continentale. Domestiqué, il devint rapidement un des piliers de l’économie malgache : monnaie d’échange, fruit de la dot lors des mariages et garant du statut social. Symbole de prestige il est sacrifié durant les cérémonies funéraires afin d’accompagner l’âme du défunt vers l’au-delà. Cette tradition...
Les Aloalos, l'art funéraire des Mahafaly

Les Aloalos, l’art funéraire des Mahafaly

Dans le grand sud malgache, le long de pistes cahoteuses, les Mahafaly érigent leurs incroyables tombeaux. Etrangers au sort que nous assignons à nos sépultures, reléguées hors-champs, les hommes qui vivent ici ont choisi d’offrir les demeures des morts à tous les regards. Surgis du bush poussiéreux et monotone, ces monuments offrent un saisissant contraste,...
Le savoir-faire Zafimaniry

Le savoir-faire Zafimaniry

Les Zafimaniry, établis dans une zone montagneuse au sud-est de Madagascar, sont les derniers héritiers d’une culture originale de travail du bois, jadis répandue dans toute l’ile. Aujourd’hui, quelque 25 000 Zafimaniry habitent une centaine de villages et hameaux éparpillés sur les sommets brumeux de la région. Forestiers, charpentiers et artisans depuis des générations, leur...
Le pays des épines

Le pays des épines

L’ile abrite près de 12 000 espèces de plantes, dont 80 % sont endémiques. Son isolement explique sans doute l’évolution originale des espèces actuelles. Le bush du grand sud reste le joyau de la flore malgache. Il est constitué d’une végétation basse, dense, épineuse et xérophile, bien adaptée à un climat aride – moins de...
Tsimanampetsotsa

Tsimanampetsotsa

Situé dans le grand sud malgache en pays Tanala et Vezo, le parc de Tsimanampetsotsa fut créé comme réserve naturelle par les Francais en 1927, puis agrandi en 1966 pour devenir parc national. Le site d’environ 43 000 hectares est également classé par la convention de Ramsar, visant à la protection des zones humides. La...
L'Isalo

L’Isalo

Au sud de Madagascar, le pays Bara, peuple de pasteurs semi-nomades, est formé de vastes plateaux arides. Le spectaculaire massif de grès de l’Isalo se dresse au coeur de ces paysages monotones. Constitué de grès continentaux, il culmine, tel un gigantesque château en ruine morcelé dans un espace infini – plus de 80 000 hectares,...
Le canal oublié des Pangalanes - 2

Le canal oublié des Pangalanes – 2

La côte Est malgache est la plus poissonneuse, mais aussi la plus enclavée de l’ile. Les méandres des fleuves ont faconné d’innombrables lacs et étangs. Au XIXe siècle, le roi Radama 1er eut l’idée de relier entre elles toutes ces voies d’eau par un canal. Les colons francais ont réalisé ce projet un siècle plus...